logo

Cercle Étudiant Pour l'Étude du Langage

Bienvenue sur le site du CEPEL !

Nous vous accueillons pour cette année 2018 avec trois nouveaux séminaires. Vous ne nous connaissez pas encore ? Rendez-vous dans notre présentation !

Prochain séminaire
De l’usage à l’évolution des langues : quelques remarques sur les contraintes externes
Thomas Verjans

Mercredi 21 février 2018 de 16:15 à 17:15 (suivi d'un buffet)
Salle LA060 au CRL (C'est où?)

Toutes les langues changent sans cesse par le seul fait qu’elles sont parlées. Pour autant, elles n’évoluent pas dans toutes les directions, et toute innovation ne semble pas possible. Un certain nombre de contraintes pesant sur ces évolutions ont donc été recensées, contraintes qui peuvent être internes ou externes. Mais si les premières sont assez bien connues aujourd’hui, les secondes restent toujours un peu plus délicates à appréhender, tant sur le plan épistémologique que pour mesurer le rôle qu’elles jouent réellement. Dès lors, et après une brève présentation du cadre théorique, nous interrogerons certaines de ces contraintes externes susceptibles de favoriser ou bien, au contraire, d’entraver les évolutions des langues.

Les autres séminaires 2018 :
Le cerveau à deux langues
Barbara Köpke

Mercredi 21 mars 2018 de 16:15 à 17:15 (suivi d'un buffet)
Salle LA060 au CRL (C'est où?)

La pratique d’une ou de plusieurs langues dans le quotidien est aujourd’hui la normalité pour une majorité de la population mondiale. La neuropsycholinguistique, qui s’intéresse aux liens entre le cerveau et le langage, ne peut pas ignorer cette réalité. Cependant, le bilinguisme est un phénomène complexe influencé par de nombreux facteurs. Nous aborderons la richesse des profils bilingues et des différents parcours qui peuvent mener au bilinguisme avant de nous intéresser aux spécificités de l’organisation cérébrale du langage chez les sujets bilingues ou plurilingues.

Le poids du poids dans les langues : données typologiques et modèles de traitement du langage
Juliette Thuilier

Mercredi 11 avril 2018 de 16:15 à 17:15 (suivi d'un buffet)
Salle LA060 au CRL (C'est où?)

Cet exposé a pour objectif de proposer quelques éléments de réflexion autour de l’effet de poids sur l’ordre des constituants, et plus spécifiquement sur l’ordre des compléments du verbe. La notion de poids renvoie à la longueur et/ou à la complexité des constituants. Pour le français, la contrainte de poids peut être formulée de la façon suivante : les compléments du verbe les plus légers apparaissent avant les compléments les plus lourds. Nous verrons comment cette contrainte se réalise dans des langues typologiquement variées et nous la mettrons en lien avec des hypothèses psycholinguistiques relatives au traitement de la phrase.